Communiqué de presse – Revoir Paris

Revoir Paris : Une série inédite de photographies entièrement dédiée à la capitale par le photographe-plasticien Kiki of Paris. « J’avais envie de me plonger dans la situation d’un exilé qui revient chez lui et dont la mémoire scrute les signes du temps qui passe, ou plutôt du temps qui a passé sans lui. Revoir Paris c’est un travail sur la nostalgie mais aussi sur ce qui reste immuable dans la capitale. J’ai longtemps vécu à l’étranger, ainsi je sais de quoi je parle et je capture ce que je vois »

« J’avais envie de me plonger dans la situation d’un exilé qui revient chez lui et dont la mémoire scrute les signes du temps qui passe, ou plutôt du temps qui a passé sans lui. Revoir Paris c’est un travail sur la nostalgie mais aussi sur ce qui reste immuable dans la capitale. J’ai longtemps vécu à l’étranger, ainsi je sais de quoi je parle et je capture ce que je vois » Comme me disait Willy Ronis, « Depuis quelque temps on ne peut plus rien photographier dans Paris ». C’est vrai que l’outrageante place accordée aux véhicules, le mobilier urbain pas toujours très esthétique, le choix de la désintégration des quartiers populaires vidés de leur substance et réhabilités par des promoteurs peu scrupuleux ont considérablement changé la physionomie de la capitale.
Revoir-Paris06

Il fallait faire un choix, prendre un parti-pris, développer un point de vue sur Paris

Revoir-Paris54
C’est le travail entrepris par Kiki of Paris. Après avoir longtemps hésité et réfléchi à ce qu’il voulait montrer, une sélection de quartiers s’est imposée, avec des monuments emblématiques sans lesquels on n’a plus de repères. Ce sont la Tour Eiffel et le Trocadéro, le Jardin du Luxembourg, les Quais de Seine, la Place des Vosges, le Marais, et Montmartre bien sûr avec les rues sous la neige sans oublier le Moulin de la Galette…. Les lieux de mémoire comme Belleville, la rue des Rosiers, la Place des Vosges, les Arènes de Lutèce ne sont pas oubliés, des lieux chers au coeur de l’artiste.

Un travail sur l’intemporelle relation de la place de l’homme dans la ville

Kiki of Paris a choisi de développer REVOIR PARIS selon les thématiques qu’il développe depuis plus de trente années : ses personnages sont en relation directe avec le temps et l’espace dans lesquels ils semblent incrustés. Ici un couple isolé sur les gradins des arènes, ailleurs des couples au bord du grand bassin du jardin du Luxembourg ou sur les quais de l’Ile Saint Louis, une fillette sur le manège des chevaux de bois, un marchand à la sauvette à Pigalle…. Autant de signaux révélateurs systémiques : c’est l’espace qui fabrique le destin, c’est le passant qui donne l’ambiance. Cette interdépendance est présente dans toute l’oeuvre du photographe. Et puis les coïncidences, comme il l’explique : « J’ai connu Charles Trenet que j’admirai, et je connais l’anecdote relative à l’inspiration de Charles pour cette chanson. Moi aussi j’ai connu le chagrin de l’exil et l’obsession de rentrer chez moi. La mélodie déchire le coeur et les paroles sont d’une telle sincérité que Trenet mériterait vraiment que l’on rebaptise la rue Oberkampf rue Charles Trenet… »
14-Revoir-Paris-34

Expositions et concours internationaux

La plupart des oeuvres de la série REVOIR PARIS ont été présentées en 2013 dans des expositions et des concours internationaux : – THE CENTER FOR FINE ART PHOTOGRAPHY – SAN DIEGO – SALON INTERNATIONAL DE LA PHOTOGRAPHIE – VARNA En 2014 – INTERNATIONAL CENTER OF PHOTOGRAPHY – NEW YORK – BIENNIAL DUBLIN 2014 INTERNATIONAL EXHIBITION OF CONTEMPORARY ART La série complète des photographies de la série REVOIR PARIS est présente dans les collections du MUSEO LATINOAMERICANO DE FOTOGRAFIA CONTEMPORANEA – URUGUAY par donation de l’artiste

Télécharger le communiqué en allemand
Télécharger le communiqué en espagnol